Tribune Libre

Pieter KERSTENS

Articles de Pieter KERSTENS "militant nationaliste révolutionnaire" 

Le secteur bancaire et financier est maintenant géré de telle façon que chaque gouvernement peut instantanément fermer les guichets, bloquer les comptes bancaires des particuliers et des sociétés, clôturer les opérations électroniques et limiter ou stopper les retraits en cash aux distributeurs automatiques. C’est ainsi que les comptes en banques ont été confisqués à Chypre en mars 2013.

Dans la foulée du "Printemps arabe" et des « révolutions de jasmin » du Maghreb et d'Egypte, certains esprits se sont crus malins en désignant le président syrien Bachar al-Asad, comme un clone d'Hitler, comme le Satan des temps modernes ou le Mal absolu. « Un individu qui ne mérite pas de vivre » selon l'opinion de Laurent Fabius, et aux yeux de nombreux chefs d'Etat et de gouvernements européens « dont il faudrait se débarrasser par tous les moyens »... Ceci concernant un Chef d'Etat reconnu par l'ONU et reçu il y a quelques temps dans la plupart des capitales d'Europe.

En 1974, l’ancien président de la République démocratique et populaire d’Algérie, Houari Boumedienne déclarait à la tribune de l’ONU :

« Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront en le peuplant avec leurs fils. C’est le ventre de nos femmes qui nous donnera la victoire ».

C'est le constat amer que l'on peut dresser quand on se souvient du cruel bilan des attentats de la gare Atocha à Madrid en mars 2004 et ceux de Londres en juillet 2005. En Espagne effectivement, les forces de l'ordre connaissaient le terrorisme basque depuis plus de 30 ans, alors que dans la capitale anglaise, des dizaines de milliers de caméras observaient le moindre geste suspect.

L'Etat-Providence fut initié en Suède par le socialiste Olof PALME qui dirigea le pays de 1969 à 1976 et de 1982 à 1986. Durant ces périodes, les dépenses sociales avaient explosé et les impôts avaient atteint un sommet avec un taux prohibitif de 105% sur certaines tranches de revenus. Cette « rage taxatrice » avait poussé de nombreux suédois à quitter le pays pour des cieux plus cléments, à l'exemple du metteur en scène Ingmar BERGMAN qui s'expatria aux USA.

Les médias du monde entier se focalisent ces derniers jours sur la commune de Molenbeek Saint-Jean, partie intégrante de l’Agglomération de Bruxelles, et repaire des crapules, racailles, narcotrafiquants, criminels et terroristes de toutes catégories, par ailleurs commune gérée par les socialistes pendant des décennies.

Pendant que la classe politique et les médias s’éternisent sur le bien-fondé ou non de la déchéance de nationalité, mesure symbolique dont se moquent les naturalisés, qu’ils nous enfument avec les pleurnicheries et les commémorations diverses, ou qu’ils tentent de camoufler les centaines de plaintes (643) pour harcèlements sexuels à Cologne le soir du Nouvel An, mais aussi à Brême, Stuttgart, Brême, Stockholm ou Vienne, eh bien pendant ce temps, la Crise continue !

On aura beau dire et répéter que l’Islam « n’est pas radical »,n’importe quel enfant de 8 ans aura constaté que : TOUS LES IMMIGRES NE SONT PAS MUSULMANS - TOUS LES MUSULMANS NE SONT PAS DES TERRORISTES - MAIS TOUS LES TERRORISTES SONT DES IMMIGRES !

Ceux qui gouvernent les pays d’Europe et les médias à leurs ordres tentent depuis des années de nous convaincre que les émules de Kaled Kelkal, de Mohammed Merah ou Medhi Nemmouche n’ont pas tout leur esprit et seraient des « dérangés mentaux ». Ceci évidemment pour esquiver l’origine des problèmes et réfuter ce que tout le monde a bien compris depuis belle lurette.

De Cohn-Bendit à Anne-Marie Idrac, en passant par Robert Hue, François Bayrou, la famille Klarsfeld, Alain Madelin, Jean d’Ormesson, Bruno Lemaire, Jacques Attali, Laurence Parisot, Dominique Perben, Bernard Kouchner, sans oublier Sarközy l’homme du Kärcher , tous les vieux crocodiles de l’Hexagone ont rejoint ou appellent à rallier le marigot du gourou Macron.

De multiples naturalistes, anthropologues, historiens et scientifiques ont étudié les phénomènes de migrations et remarqué qu’il existe un seuil de « tolérance ».

Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ? Contre qui ? Combien ?

Autant de questions auxquelles les responsables politiques répondent inlassablement et sans variante : « nous sommes en guerre contre le terrorisme ! ».

La communauté chinoise attribue un nom d’animal à chaque Nouvel An. Depuis le 28 janvier 2017 ils sont dans l’année du Coq et à partir du 16 février 2018 ils entreront dans l’année du Chien pour l’ensemble des natifs de l’Empire du Milieu.

Le rêve des éminences du Nouvel Ordre mondial est que toute société et tout individu soient transparents.
C'est-à-dire qu’en permanence ils sachent ce que vous faites, ce que vous pensez, où que vous soyez, à n’importe quel moment et dans n’importe quelle circonstance.

Ces 40 dernières années, nous avons vécu une réelle « colonisation » de notre continent par des individus issus de terres lointaines, entreprise imaginée, planifiée, organisée et qui nous est imposée par des lobbies aux mains des mondialistes, souvent issus du capitalisme apatride.

L’île de Nauru, capitale Yaren, 21 km2 et 10.000 habitants est indépendante depuis 1968. C’est un paradis fiscal et sa première richesse a été l’exportation du phosphate.

Véhicules incendiés, mise à sac de nombreux commerces, mobilier urbain saccagé, des centaines de milliers d’euros de dégâts.

22 policiers blessés – 0 arrestation !

Pour « fêter » la victoire de l’équipe de foot du Maroc contre la Côte –d’Ivoire, 2-0, les « supporters » chérifiens ont mis le feu au centre de Brusselabad, capitale de l’Eurabia.

Il ne se passe plus une semaine, sans que la capitale de l’Eurabia ne soit le théâtre d’émeutes. Elle est fort lointaine l’époque où Jacques Brel chantait « c’était au temps où Bruxelles brusselait …»

Les climatologues prévoient la disparition des glaciers et des pôles glaciaires, les géopoliticiens, quant à eux, n’envisagent pas une guerre nucléaire, mais plutôt d’importants conflits liés à la répartition de l’eau potable sur les cinq continents et alors que certains démographes nous annoncent 10 milliards d’individus sur la planète en 2050, on nous laisse supposer que ces problèmes pourraient aussi être résolus grâce à l’Intelligence Artificielle (I.A).


© 2011 - 2017 - Démocratie Nationale / DNat.be - Tous droits réservés