Tribune Libre

Pieter KERSTENS

Articles de Pieter KERSTENS "militant nationaliste révolutionnaire" 

Etes-vous réellement démocrate ?

Non pas simplement démocrate, mais très profondément démocrate, au point d'être illuminé par la révélation, comme Moïse sur le Mont Sinaï lorsque Dieu lui dit : « Tu seras démocrate et tu enseigneras les nations ».

Comme la majorité silencieuse et indignée de beaucoup de mes compatriotes, j'ai lu les tracts distribués dans nos boîtes aux lettres depuis le début de l'année, en vue des diverses élections.

 Tout au long de l'année, on assiste à une multitude de manifestations sur la voie publique, dans toutes les villes importantes, sous des motifs les plus variés.

Que ce soit contre la fermeture d'entreprises, pour le droit au logement, contre les corridas, en faveur des clandestins « sans papiers », ou contre la « malbouffe ». En outre, depuis plusieurs années le conflit israélo-palestinien a donné lieu, lui aussi, à des rassemblements en faveur des uns ou des autres et plus récemment, le « printemps arabe » a déchaîné les passions.

Le Coran, livre sacré des musulmans, traite non seulement de l'unicité de Dieu, de la purification et de la vie de la communauté musulmane (Umma) mais il est surtout le fondement de celle-ci, la source du dogme et plus encore de la loi de l'Islam (charia).

Partout en Europe les peuples issus des Celtes en ont ras-le-bol. Les élections successives et les référendums confirment le divorce entre le « pays réel » et le « pays légal ».

Quand, en 2008, j'avais écrit « qu'il faudrait que l'on se serre (un peu) la ceinture », avant d'en arriver « à distinguer dans nos dépenses l'indispensable du superflu », nombreux furent ceux qui me reprochèrent mon ignorance des capacités financières et politiques dont disposaient les gouvernements et l'Union Européenne pour juguler « la CRISE ».

Après l'Islande, l'Irlande, le Portugal, la Grèce et l'Espagne, c'est maintenant Chypre qui se trouve en difficulté, en attendant peut être l'Italie, la France ou les Pays-Bas dans les mois à venir...

Les ennemis de l'Europe, ce sont eux

  • Ceux qui ont imaginé, conçu, planifié et imposé contre notre volonté, l'utopie d'une société « multiculturelle et pluriethnique ».
  • Les technocrates imbéciles qui, en mars 2000 ont rédigé le rapport de l'ONU intitulé
    « Migrations de remplacement : une solution aux populations en déclin et vieillissante ».

Joseph CHAMIE, Directeur de la population de l'ONU, avait déclaré que la seule solution pour maintenir les grands équilibres socio-économiques, à commencer par le financement des retraites, était un appel massif à la main-d'œuvre immigrée et que les besoins globaux des pays européens se chiffraient à 160 millions d'étrangers supplémentaires à l'horizon 2025. Aucun des démographes de l'ONU ne proposait de mesures pour inciter le développement de la natalité et une politique de la famille efficace !

« Je ne connais pas d'islamisme modéré...il n'y a pas de charia « light »...le droit fondé sur la charia est nécessairement une restriction des droits et des libertés, notamment de la liberté de conscience » avait déclaré le 3/12/2011 Jeannette Bougrab –ancienne secrétaire d'Etat à la jeunesse du gouvernement français.

ici-cest-chez-nous.gif

C'est l'été ! Il faut en profiter....changeons de mentalité : arrêtons de nous culpabiliser, cessons de nous ridiculiser, retrouvons notre dignité et notre honneur !

Camarades,

De toutes parts, j’entends nos élus, cadres et responsables politiques affirmer qu’il faut « adapter notre discours », devenir « acceptables » ,ou encore cesser « les critiques outrancières ou blessantes ».

decomposition.png

HIER, rassemblements, manifestations et émeutes. Aujourd ‘hui, rébellions et révoltes.
Demain….guerres civiles ?

Depuis la tuerie de l'école juive, la curée allait bon train. Au mépris de toute prudence, le grand rabbin de France, Gilles Bernheim, le patron de la LICRA, Alain Jakubowicz, celui de SOS Racisme, Dominique Sopo, comme les dirigeants et les médias d'Israël, des politiques comme Jean-Luc Mélenchon, et la plupart des journalistes et chroniqueurs qui comptent, tout ce joli petit monde s'était engouffré dans la voie qui leur allait si bien : celle du retour de la bête immonde et des heures les plus sombres de l'histoire de France.

Afrique chez Tintin
Depuis 2007, une procédure opposait un ressortissant congolais- Bienvenu Mbuto Mondondo- soutenu par le Conseil Représentatif des Associations Noires (CRAN, asbl française) aux éditions Casterman et à la société Moulinsart. Les plaignants exigeaient l'interdiction de la publication de « Tintin au Congo » aux motifs qu'ils considéraient l'aventure du célèbre reporter comme raciste et xénophobe et qu'ils estimaient qu'il s'agissait d'une insulte pour tous les congolais.
Début février, le tribunal de 1ère Instance de Bruxelles a décidé que « Tintin au Congo » pourra continuer à être publié et les plaignants ont été déboutés. Le tribunal a estimé que Casterman et Moulinsart ne s'étaient pas rendus coupables d'infractions de racisme ou de xénophobie.

L'odeur du pognon (ou la soif de pouvoir) a toujours attiré les êtres cupides et avides, comme la putréfaction attire les charognards ou encore comme les faibles (nos vieux, nos enfants et nos femmes) attirent la racaille.

Mais les banquiers et les financiers – à de rares exceptions près – n'obligent pas les gouvernements à engager telle ou telle dépense dans le budget public, adopté par les parlements !

Ce n'est un secret pour personne que de constater que depuis des décennies, la gôche préside aux destinées de la majorité des communes, des provinces, des régions ou des communautés dans l'Hexagone, mais aussi partout en Europe.

En effet, de l'extrême-gauche trotskyste aux bourgeois bohêmes (bobos) en passant par les radicaux-socialistes et les khmers verts, tous nous ont imposé leurs doctrines fumeuses dont nous payons maintenant les conséquences.

Depuis des siècles, la contre-propagande a toujours été utilisée pour déstabiliser l'ennemi et tenter de rallier les indécis à ses idées.Mais grâce aux techniques de communication ultrarapides et à la transmission d'images par Internet, la désinformation, l'intoxication, ou la manipulation de l'opinion publique internationale sont telles que les médias, aux mains de lobbies mondialistes, font gober toutes sortes de fadaises contraire à la vérité à l'homme de la rue. C'est également le moyen le plus facile à utiliser dans la guerre de l'information.

Templier.jpg

Cet amalgame de pays qui ont adhéré après 1967 au noyau dur de la CECA (constitué par l'Allemagne, le Benelux, la France et l'Italie) ces pays qui ont rejoint la CEE et accepté ses traités précédents, mais en exigeant chacun des exemptions ou des particularités qui protègent leurs intérêts nationaux spécifiés dans des protocoles additionnels, nous n'en voulons pas !


© 2011 - 2018 - Démocratie Nationale / DNat.be - Tous droits réservés