Démocratie Nationale

Programme Politique


Cette rubrique documente les positions & revendications politiques de Démocratie Nationale

Agriculture

Introduction

Il est dorénavant établi que nous, citoyens des pays industrialisés, sommes pleinement responsables de la dégradation de notre environnement à l'échelle planétaire.

  • Changements climatiques ;
  • Dommages sur la biodiversité et les ressources (eau, sol, air) ;
  • Nuisance pour notre santé ;
  • Détérioration de notre cadre de vie.

Pour ces motifs, Démocratie Nationale s’engage à promouvoir la défense de la nature sous toutes ses formes, en veillant à la stricte application des lois actuelles et au besoin, à les renforcer pour le bien-être de tous nos concitoyens.

L’écologie assure l’avenir de nos sociétés.

 Démocratie Nationale entend :

1 - Rétablir la préférence communautaire en matière d’agriculture et de pêche et tourner le dos au mondialisme

Il faut stopper l’importation des denrées alimentaires qui peuvent être produites dans l’Union Européenne, et refuser la mise en jachère de nos terres cultivables.

Le but poursuivi est la sauvegarde du monde agricole, l’autosuffisance de l’Europe et son indépendance économique. Il est illogique d’acheter du maïs ou du blé aux Etats-Unis, ces céréales étant cultivées dans nos pays.

Les importations agricoles doivent être réduites aux seuls besoins de la communauté nationale.

2 - Protéger une agriculture traditionnelle, saine et diversifiée

Les exploitations familiales de taille faible doivent faire l’objet de l’attention des pouvoirs publics, leur rôle économique, social et écologique n’étant plus à démontrer. L’Etat et les Régions Wallonnes doivent limiter le nombre des faillites en proposant un moratoire des dettes, une limitation de la bureaucratie, une politique active de soutien des prix agricoles. Ce qui implique une révision de la politique agricole commune de l’Union Européenne, ainsi qu’une contestation des diktats de l’OMC imposés à nos dirigeants par les Etats-Unis.

La défense des intérêts des producteurs agricoles européens, belges et wallons, menacés par les technocrates de l’U.E. comme par l’impérialisme économique américain, demeure pour nous une priorité absolue.

Une politique nouvelle aura pour but de freiner la course à l’industrialisation, souvent synonyme de qualité médiocre. La modernisation à outrance pèse lourdement sur nos exploitations agricoles. L’agriculture est une activité pluriséculaire au sein de laquelle la tradition a son importance. Ce serait commettre une grave erreur que de vouloir y appliquer les principes de l’économisme libéral. La modernisation exige d’importants investissements de la part des agriculteurs, elle engendre souvent un excès de production qui a pour conséquence la chute des prix. L’agriculteur prolétarisé, endetté, esclave des banques et des usuriers… un drame humain que refuse le Front National, qui se prononce en faveur d’une agriculture traditionnelle, saine et naturelle.

3 - Mener une politique de labels nationaux et régionaux

La qualité doit être préférée à la quantité et la consommation de produits locaux doit être encouragée par les Régions.

4 - Développer les cultures susceptibles d’être utilisées comme matières premières industrielles

Oléagineux, cannes à sucre et céréales sont des végétaux à partir desquels il est possible de produire du carburant. La culture de ces végétaux sur une plus grande échelle doit être encouragée.

5 - Sauvegarder la vie du monde agricole et rural

Démocratie Nationale refuse l’actuelle politique belge et européenne qui conduit à la désertification de nos campagnes. Le monde agricole ne regroupe certes qu’une part infime de la population active : guère plus de 2 à 3%. Elle est néanmoins essentielle à notre pays. Son maintien et son bien-être sont vitaux pour tous : tuer l’agriculture wallonne équivaudrait à asphyxier notre région.

Il faut développer le tourisme rural de qualité et les animations culturelles. Il faut aider les jeunes exploitants à conserver l’amour de la terre et le goût des travaux agricoles.

6 - Participation directe

Etablir un système qui assure la participation directe des agriculteurs dans la commercialisation de leurs produits.

7 - Créer une société foncière wallonne d’aménagement et d’organisation rurale, ainsi qu’une société wallonne de crédit agricole


Démocratie Nationale

COPYRIGHT © 2011 - 2018 - Démocratie Nationale / DNat.be - Tous droits réservés