Découvrir Démocratie Nationale

Nos objectifs


La promotion et la défense du bien commun et de la culture européenne.

Introduction

Démocratie Nationale entend garantir, préserver, recouvrer l'indépendance nationale et la liberté dans une Europe libérée du "NOUVEL ORDRE MONDIAL".

Cet ordre dont les motivations secrètes sont la destruction de notre civilisation parvient insidieusement à lobotomiser nos cerveaux d'hommes libres et à étouffer les canaux de notre énergie vitale afin de nous entrainer sur la voie mortelle du déclin moral et racial.

Opposé à la politique de la pensée unique, Démocratie Nationale entend également rétablir l'indépendance intellectuelle menacée par une arme redoutable au service de la dictature de la pensée qu'est le terrorisme intellectuel.

Le but de cette dictature tente à réduire chaque individu au rang de consommateur dans un monde ultra-liberal dont les nouveaux détenteurs de pouvoir sont les élites bien pensantes au service de la mondialisation.


Réaffirmons nos valeurs chrétiennes et protégeons-les

Nos objectifs

Démocratie Nationale est un parti pro-Européen, cependant, l'Union Européenne telle que nous la connaissons aujourd'hui, évolue de plus en plus vers une Eurocratie ne respectant pas la volonté des peuples d'Europe.

L'Europe nous a apporté la paix, la prospérité et le bien-être, mais nous ne pouvons pas concevoir une Europe négligeant l’identité propre des peuples de notre continent.

Il s’agit en effet d’une identité historique, culturelle et morale, avant même d’être géographique, économique ou politique ; une identité constituée par un ensemble de valeurs universelles, que le christianisme a contribué à forger, acquérant ainsi un rôle non seulement historique, mais fondateur à l’égard de l’Europe.

  • Une Europe libre

    Ces valeurs, qui constituent l’âme du continent, doivent demeurer dans l’Europe du troisième millénaire comme un ‘ferment’ de civilisation.

    Démocratie Nationale propose :

    • Une Nouvelle Europe, puissante et indépendante des tutelles étrangères et financières qui asservissent notre continent ;
    • Une Europe respectueuse des identités nationales et régionales ;
    • Une Europe fière de sa culture millénaire, de ses origines celtiques, gréco-romaines, germaniques, slaves et nordiques ;
    • Une Europe fière de ses racines antiques, chrétiennes et humanistes ;
    • Une Europe fière de sa séculaire mission civilisatrice, dont le glorieux passé est sans cesse avili par les tenants masochistes d'une idéologie foncièrement destructrice et férocement antioccidentale.
  • Une Europe sociale

    l'objectif de Démocratie Nationale est une Europe sociale pour tous.

    Nous voulons une Europe soucieuse de justice sociale et du respect des travailleurs, sans disparités entre l'Europe du nord et l'Europe du sud, entre l'Europe de l'ouest et l'Europe de l'est. Une uniformisation des niveaux de protection et une harmonisation des règles sociales des différents États membres permettra d'éviter ces disparités sociales.

    Nous devons rompre avec la spirale de la baisse du coût du travail, la concurence sociale et la disparité intra-européenne en matière salariale qui renforce la précarité et le nombre de travailleurs pauvres.

    De façon immédiate, il faut:

    • Garantir un salaire minimum par pays ;
    • Stoper l'immigration extra-européenne ;
    • Harmoniser le coût du travail.

    le Christianisme, est bien plus qu'une religion, c'est le fondement de notre civilisation européenne

  • Une Europe laïque

    l'Europe est composé d'états-nations qui s'efforcent, tant bien que mal, de s'organiser afin d'éviter de retomber dans leurs déchirements passés et de se renforcer mutuellement dans la compétition occasionnée par la mondialisation économique et culturelle.

    Nous sommes soucieux des craintes qui se manifestent dans la société européenne à l'égard du fondamentalisme islamique. Nous devons réagir il faut l'éradiquer de notre société.

    Nous reconnaissons la liberté de conscience mais en Europe, le culte majoritaire est le Christianisme, qui bien plus qu'une religion, est le fondement de la morale nécessaire au lien social.


    L’europe est une terre de cathédrales ainsi que de beffrois et non de mosquées et minarets

  • Pas de Turquie en Europe

    La Turquie n'est pas un pays Européen et n'a donc pas sa place en Europe.
    le Christianisme, est bien plus qu'une religion, c'est le fondement de notre civilisation européenne


le Christianisme est bien plus qu'une religion, c'est le fondement de notre civilisation européenne 


© 2011 - 2018 - Démocratie Nationale / DNat.be - Tous droits réservés