Programme communal

Le Programme communal

Sommaire :


2. Relancer l’économie, créer de nouveaux emplois, assainir les finances communales

Notre économie régresse, le coût de la vie augmente, la paupérisation s’accentue... Les gouvernements successifs, depuis dix ans, ont multiplié les promesses, mais n’ont cumulé que des échecs.

Il faut relancer l’emploi. Et pour cela, faire preuve d’inventivité, de créativité.


Démocratie Nationale est favorable au maintien des Agences de Développement local. 

Il préconise un regroupement artisanal au cœur de la commune. 

L’ouverture de zones artisanales, où la population pourra bénéficier du savoir-faire de vitriers, cordonniers, encadreurs, plombiers, couturières, etc… permettra la renaissance d’une authentique économie communale et locale.


Transparence financière

Les finances communales – dont celles du CPAS et des ASBL – doivent être transparentes.

Il faut établir un audit interne de la situation financière de la commune et dans les cas exceptionnels, accepter de mettre ces finances sous tutelle de la Région.


Décentralisation des services communaux

Démocratie Nationale est également partisan d’une décentralisation des services communaux, avec organisation de permanences bihebdomadaires.

Nous proposons que s’ouvre, dans tous les quartiers excentrés, un local communal où le citoyen pourra rencontrer et demande conseil à un employé communal, un policier et un agent de La Poste. Ainsi, les personnes âgées ou invalides ne seront plus obligées d’accomplir des déplacements longs et pénibles.


Lutter contre la fermeture des bureaux de poste locaux

Démocratie Nationale se déclare enfin convaincu qu’il est impératif de sauver les bureaux de poste menacés de fermeture.

Nous réaffirmons notre soutien aux postiers en lutte pour la préservation de l’emploi et la qualité du service public.

 

Démocratie Nationale condamne tout racisme antieuropéen au sein de la fonction publique communale, racisme camouflé – euphémisme pervers – sous le label de « discrimination positive ».

 

Seules les capacités personnelles et la volonté de travail doivent servir de critères au recrutement des agents.