3. Politique Sociale

3. Politique Sociale

Sommaire :

3.4 Taxations de la spéculation immobilière

Lourdes taxations de la spéculation immobilière des multinationales, des compagnies d'assurance et des banques, en protégeant les petits propriétaires privés. La spéculation immobilière frappe Bruxelles et les grandes villes de Wallonie. De nombreux logements sont vides d'occupants et laissés à l'abandon, certains propriétaires spéculant sur la hausse vertigineuse du prix du mètre carré et espérant tirer de leur bien une plus-value disproportionnée lorsqu'une société immobilière leur en proposera le rachat. Ces immeubles seront ensuite détruits ou transformés en bureaux.

Démocratie Nationale s'oppose à cette spéculation, qui a aussi des répercussions sur la sécurité et la vie des quartiers. Un quartier administratif est déserté dès l'heure de fermeture des bureaux. Il résulte de ce vide un climat d'insécurité, né de l'absence de vie sociale et communautaire.

 

Démocratie Nationale s'oppose à la spéculation immobilière