9. Environement et écologie

Sommaire :


Introduction

Il est dorénavant établi que nous, citoyens des pays industrialisés, sommes pleinement responsables de la dégradation de notre environnement à l'échelle planétaire.

  • Changements climatiques ;
  • Dommages sur la biodiversité et les ressources (eau, sol, air) ;
  • Nuisance pour notre santé ;
  • Détérioration de notre cadre de vie.

Pour ces motifs, Démocratie Nationale s’engage à promouvoir la défense de la nature sous toutes ses formes, en veillant à la stricte application des lois actuelles et au besoin, à les renforcer pour le bien-être de tous nos concitoyens.

L’écologie assure l’avenir de nos sociétés.


 


9.1 Faire de l'eau une source de vie et non de mort

Plus de la moitié des cours d'eau, des lacs et autres étendues d'eau en Europe ont un "mauvais statut écologique", ce qui signifie qu'ils sont encore lourdement affectés par la pollution ou des modifications physiques perturbatrices pour les divers écosystèmes.

Mais il n'y a pas que des dangers pour la santé humaine. Un grand nombre d'espèces sont menacées par la pollution des eaux douces (oiseaux, reptiles, amphibiens, poissons). Globalement toutes ces espèces ont vu leur population diminuer dans des proportions plus qu'inquiètantes.

La seule solution à long terme est d'empêcher la pollution de l'eau douce. Il faut agir le plus en amont possible. Les systèmes agricoles, industriels, énergétiques et de gestion des déchets qui sont responsables de cette pollution doivent être remplacés par des alternatives non polluantes.

Ces alternatives existent :

Tout à l'égout pour tous. La plus importante et la plus simple de ces solutions consiste à mettre en place des systèmes de récupération des déchets organiques viables, là où ces systèmes n'existent pas encore.

Production propre en boucle fermée. Toute production de déchets sera soit réutilisée, soit décontaminée sur place. Ceci impose que les produits que ne peuvent être recyclés ou rendus inoffensifs seraient remplacés par d'autres susceptibles de l'être.

Agriculture biologique. Elle réduit la pollution et l'exode rural tout en créant des emplois. Le coût de traitement des eaux est réduit et la production est plus saine et naturelle.

 


9.2 Encourager et promouvoir la réduction de notre consommation d'eau domestique

En Belgique la consommation domestique moyenne est de 120L/habitant/jour : les chasses d'eau et l'hygiène corporelle représentent 60%, la lessive 20% et le ménage (boisson et cuisson, vaisselle, nettoyage) 20%.

  • Réduire la consommation de l'eau, c'est aussi réduire les traitements nécessaires pour produire de l'eau potable et pour l'assainir après usage, et réduire la pollution ! La pollution de l'eau c'est l'affaire de tous, c'est aussi notre affaire, et nous pouvons TOUS la réduire avec quelques gestes simples !
  • Les robinets : Un robinet qui goutte, c'est un robinet qui coûte ! Cette goutte ne semble peut être pas bien grosse, mais un goutte à goutte c'est près de 96 litres d'eau perdue par jour, soit près de 11,5 € par mois....
  • Les WC : Encourager l'utilisation de WC à double débit et l'alimentation avec de l'eau de pluie. Vérifier que la chasse ne fuit pas. Une chasse d'eau peut fuir de 600 litres par jour, soit la consommation d'une famille de 4 personnes et près de 72 € par mois.
  • Le lave-linge : Il est possible de réduire ce chiffre à zéro en utilisant, là encore, de l'eau de pluie récupérée ou de l'eau provenant d'un puit. Cela impose évidemment de revoir le cricuit d'alimentation en eau de la maison. Mais c'est rentable !
  • Le bain et la douche : Prendre plutôt des douches que des bains, installer des réducteurs de débit, et tout simplement en ne laissant pas couler le robinet pendant que l'on se lave. L'application de ses mesures peut réduire cette consommation de plus de 40%.
  • Le jardin : Installer une citerne de récupération et arroser avec de l'eau de pluie.

 


9.3 Sauver l'environnement

L’environnement est un élément essentiel à la qualité de la vie.

En Wallonie et à Bruxelles, celui-ci est gravement menacé par les pollutions industrielles et ménagères, rendues inévitables par une législation imprécise et négligente et insuffisamment appliquée.

Sur les quelque 8 000 décharges que compte le territoire wallon, 2 500 sont considérées à hauts risques - classement identique à celui de la décharge de Mellery - 1 450 sont situées en zones protégées, près d'une centaine en zone de captage d'eau. On croit rêver !

S'agissant des déchets gazeux, la Wallonie rivalise avec certaines régions des pays de l'ex-bloc de l'Est.

 

Un effort financier sérieux doit être entrepris au sein des entreprises industrielles privées, afin de protéger l'environnement.

 


9.4 Humaniser l'urbanisme et revitaliser le cœur des villes

En matière d'urbanisme, Démocratie Nationale entend laisser une liberté créatrice entière aux architectes dans le cadre d'un plan général visant à préserver le caractère traditionnel des quartiers.

Il importe de construire de petits immeubles - moins de six étages - afin de préserver le tissu social de nos villes et non de grands ensembles de béton où nul ne se connaît. L'architecture déracinée doit être rejetée, notre pays et notre région ayant trop souvent été mutilés par des promoteurs sans scrupules.

Il faut donc arrêter la croissance tentaculaire des villes - Bruxelles, Charleroi, Liège - et favoriser l'aménagement des villes moyennes qui accueilleront administrations et zonings industriels de faible superficie.

D'autre part, il est urgent de reconquérir de nombreux quartiers délaissés de nos villes en éliminant les chancres urbains.

 


9.5 Appliquer le principe du pollueur-payeur

La pollution doit être assimilée à un acte de vandalisme.

La législation instituant des délits d'atteinte à l'environnement doit être complétée et renforcée en ce sens. Entreprises pollueuses et initiateurs de décharges clandestines doivent être poursuivis et condamnés à de lourdes amendes.

Pour partager cette page, cliquez sur l'une des icônes ci-dessous

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to Twitter