Communiqués

Les Communiqués de Démocratie Nationale

Rencontre avec Bachar el-Assad Président de la République arabe syrienne.

Démocratie Nationale - Marco Santi - Rencontre avec Le président Bachar el-Assad

Une délégation composée de la Sénatrice Anke Vandermeersch, des Députés fédéraux Filip Dewinter et Jan Penris et de Marco Santi Président de Démocratie Nationale a rencontré Bachar el-Assad Président de la République arabe syrienne ce mercredi 25 mars 2015

Alors que les médias tentent de nous montrer Bachar el-Assad comme un dictateur monstrueux massacrant le peuple syrien, la réalité sur le terrain est tout autre. L'armée régulière syrienne défend les villes chrétiennes et les chrétiens  des attaques islamistes. Imaginer ce qu'il adviendrait d'eux si le régime actuel devait tomber ! 

Les principales préoccupations du Président sont le bien-être de sa population, il déplore le manque de médicaments et tout particulièrement les vaccins pour les enfants et les traitements contre le cancer.

L'état syrien offre la gratuité des soins pour les militaires, les civils, mais aussi pour les réfugiés qu'ils soient blanc, noirs, musulmans ou chrétiens. Ils ne font aucune différence.

À cause des destructions causées lors de cette crise, de nombreux hôpitaux et écoles ont été détruits. Il aimerait que les enfants puissent retourner au plus vite dans les écoles, car certains d'entre eux n'y vont plus depuis trois ans.

Marco Santi Bachar el Assad 03 2014Le Président el-Assad et les parlementaires syriens n'aiment pas que l'on parle de minorités, car pour eux, tous les citoyens sont des Syriens. Les chrétiens et musulmans vivent en harmonie, les églises côtoyant les mosquées.

Il est remarquable de constater l'esprit de solidarité qui règne au sein de la population syrienne. De nombreux Syriens sont des volontaires bénévoles qui n'ont qu'un seul désir aider le peuple Syrien dans ces moments difficiles. L'état d'esprit du Président est à l'image de celui de sa population, combatif et serein. Le peuple syrien ne désire pas la guerre, mais il ne baisse pas les bras et il fait face aux problèmes lorsqu'ils se présentent.

Concernant les armes chimiques, l’état syrien n'en a jamais fait l'usage et n'a aucune intention de le faire. Il s'agissait surtout d'une arme dissuasive face à l'état israélien qui lui par contre est équipé de l'arme nucléaire !

Marco Santi
Président de Démocratie Nationale

Conversation avec le Président syrien Bachar el-Assad  (Interview) 

Pour partager cette page, cliquez sur l'une des icônes ci-dessous

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to Twitter