Communiqués

Les Communiqués de Démocratie Nationale

STOP au parti "Islam"

Démocratie Nationale exige l'annulation de l'élection des 2 candidats de la liste "ISLAM" (Lhoucine Aït Jeddig à Molenbeek et Redouane Ahrouch à Anderlecht) lors des élections communales d'octobre 2012.

Ce parti et ses représentants ont clairement exprimé leur intention de transformer la Belgique en un état islamique, reconnaissant leur Coran comme la seule loi valable à leurs yeux. Ces faits sont incompatibles avec la fonction qu'ils veulent exercer au sein de l'assemblée communale démocratique et est en totale opposition avec le serment d'allégeance qu'il seront tenus de prêter à leur mise en place aux conseils communaux le 3 décembre prochain.

Il s'agit également d'une violation de l'article 17 de la Convention Européenne des Droits de l'Homme, qui stipule que nul ne peut utiliser les droits garantis par cette convention dans le but de rechercher l'abolition ou la limitation de ces mêmes droits. Cette Convention Européenne, dont la Belgique est signataire prévaut sur nos lois nationales. D'autre part, la Cour Européenne des Droits de l'Homme, dans son Arrêt du 13 février 2003 affirme l'incompatibilité de la charia avec la démocratie.

Après avoir obtenu deux élus en région bruxelloise, le parti Islam vise les villes wallonnes : Charleroi, Liège et Verviers en particulier, où se concentre une partie importante de la communauté musulmane, et donc un réservoir de voix.

Wallons, Bruxellois, Belges, Européens, OUVREZ LES YEUX tant qu'il en est encore temps.

Soucieux de l'avenir de nos enfants et petits-enfants et inquiets de voir la charia s'installer dans notre pays, n'hésitez plus, rejoignez dès à présent Démocratie Nationale la seule solution démocratique.

Marco Santi, Président de Démocratie Nationale

Pour partager cette page, cliquez sur l'une des icônes ci-dessous

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to Twitter