Communiqués

Les Communiqués de Démocratie Nationale

La démocratie en Belgique est en danger !

Quels que soient les résultats le 14 octobre, notre but est atteint, nul ne pourra désormais nier l'existence de Démocratie Nationale sur l'échiquier politique belge.

Démocratie Nationale constate avec effroi que la politique de diabolisation bafouant les droits de l'homme et la liberté d'expression transforme notre démocratie en dictature.

Lors de la campagne électorale, les médias fortement politisés ont démontré une fois de plus leur allégeance aux partis du pouvoir usant de pratiques staliniennes.
Méprisant la démocratie, ils ne permettent pas aux partis émergents de s'exprimer librement, ni de participer aux débats.
Appliquant le cordon sanitaire en Wallonie et à Bruxelles, ils se rendent coupable de discrimination, ne donnant la parole qu'aux partis du pouvoir (PS - MR - CDH - ECOLO) et très étrangement également à l'EXTRÊME GAUCHE !

Pour exemples :

  • "La Libre Belgique" lors de la parution d'articles se fie aux affirmations de M ABRAMOVICZ sans même en vérifier l'exactitude auprès des partis concernés.
  • La RTBF malgré sa condamnation persiste et signe, refusant obstinément de mettre en application son obligation de pluralisme.
  • Sur le site de la RTBF consacré aux élections, contrairement à Télé Bruxelles, la liste de Démocratie Nationale pour la commune de Woluwe-Saint-Lambert n'apparait pas et ce malgré nos nombreuses demandes.
  • A Charleroi, malgré nos élus sortants, Démocratie Nationale n'a pas été invité aux débats télévisés de la RTBF.

Le nombre de personnes frustrées de ne pouvoir voter pour Démocratie Nationale est chaque jour croissant. Contrairement aux affirmations des médias, les raisons pour lesquelles nous avons un nombre limité de listes sont toutes autres que celles qu'ils invoquent dans un but de discrédit et de désinformation.

Les véritables raisons sont antidémocratiques !

  • Des pressions et menaces à l'encontre des courageux citoyens:
    • ayant accepté de signer pour nous permettre de présenter des listes;
    • désireux de se présenter sur nos listes.
  • La crainte de représailles envers leurs familles.
  • La crainte de la perte d'un logement.
  • La crainte de perdre son emploi.
  • L'inégalité médiatique.
  • L'attitude honteuse de certains employés communaux lors de la validation des signatures d'électeurs faisant trainer anormalement la validation de celles-ci ou refusant de le faire.

Il est tout à fait inacceptable que les dirigeants belges puissent fermer les yeux sur de telles pratiques indignes d'un pays démocratique.

Qu’importe la volonté de l'électeur, le système électoral n'est plus qu'une mascarade.

  • Système électronique sans contrôle des citoyens.
  • Préaccords électoraux.
  • Panneaux électoraux aux dimensions inégales, ou inexistants.
  • Surcollage, déchets, ce système est un véritable chaos écologique.
  • Le peuple n'a le choix qu'entre chou vert et vert chou.

N'hésitez pas à nous rejoindre dès aujourd'hui pour déjà préparer les futures élections législatives, régionales et européennes qui seront déterminantes pour l'avenir de notre pays.

Marco Santi, Président de Démocratie Nationale

Pour partager cette page, cliquez sur l'une des icônes ci-dessous

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to Twitter