Articles

l'actualité

Sommaire :


Si vous avez la plume, ou le clavier qui vous démange, sachez que la Tribune Libre est prête à accueillir votre prose. Comme vous avez pu vous en apercevoir, dnat.be devient un véritable site collaboratif. Vous pouvez ainsi proposer maintenant des articles.

Chacun aura ses propres raisons de sauter le pas :

  • le plaisir d'écrire ;
  • la volonté de défendre une idée ;
  • le désir de révéler une injustice, un scandale.

Qu'elles que soient les raisons qui vous incitent à prendre la parole et vous exprimer, Démocratie Nationale vous donne la possibilité de bénéficier de son audience.

Voyons donc comment faire en pratique.


Comment proposer un article ?


Pour qu'un article soit admissible dans la tribune libre, il faut que le sujet soit notable, digne d'intérêt et reconnu comme tel. Si le sujet ne cadre pas avec la ligne éditoriale du parti (voir ci-dessous : quels sujets puis-je traiter ?), vous aurez perdu du temps pour rien, car il nous sera impossible de publier votre travail.
Si jamais un autre rédacteur a eu la même idée que vous, nous pourrions nous retrouver avec plusieurs textes traitant du même sujet, mais vous pouvez très bien y ajouter vos propres analyses.


Quels sujets puis-je traiter ?


La philosophie de la Tribune Libre est de vous permettre de vous exprimer sur :

  • des sujets, évènements, actualités qui vous tiennent à coeur ;
  • exemple : "La mort de Oussama Ben Laden"
  • des articles qui rebondissent sur un sujet d’actualité ;
  • exemple : "accusations de Philippe Moureaux "d’islamophobes et de racistes" envers les journalistes de la RTBF."
  • Des sujets originaux, en marge de la thématique principale, mais qui peuvent aisément s’inclure dans la ligne éditoriale du site ;
  • Exemple : "les motivations réelles de l'intervention de l'OTAN en Libye".
  • Une réflexion personnelle qui apporte un éclairage nouveau ou original sur un point précis :
  • Exemple : "Marine Le Pen - Jean-Marie Le Pen - même combat" ?
  • Des articles concernant l'économie, la dégénérescence de notre société, etc, etc...
  • exemple : "Faut-il aider la Grèce" ?

Comment rédiger un article ?


Choisir le titre

Pour choisir le titre de votre prochain article, le principe de base est simple, il suffit de choisir le titre le plus utilisé décrivant précisément le sujet de votre article. Ce titre peut être officiel ou officieux. Si vous hésitez entre plusieurs titres, il peut être préférable de choisir le titre le plus court.


Créer l'article

Laisser le champ libre à votre inspiration mais veillez à écrire l'article dans un français correct... Le plus important reste avant tout de trouver un angle à l'article, une manière d'aborder le sujet. Une idée générale ne produira jamais qu'un texte vague, brassant trop de concepts.

Tenez compte de quelques notions élémentaires :

  • Faites des phrases simples, pas trop longues.
  • Hiérarchisez votre texte en paragraphes, sous-paragraphes, avec pour chacun un titre ou une phrase qui en résume le contenu. Même si vous décidez de ne pas garder ces sous-titres dans la version finale de votre article, cela vous aidera à mieux organiser vos idées.
  • Utilisez un vocabulaire simple et n’abusez pas des formules de styles. Si vous employez des termes techniques, essayez d’en donner une courte explication dans le texte ou en annotation.
  • Lisez votre texte à voix haute, cela permet souvent de repérer les formulations un peu lourdes ou peu claires.
  • Faites lire votre article autour de vous à une personne qui ne connaît pas particulièrement le sujet dont il traite. Si un passage lui semble obscur, vous saurez qu’il faut le modifier.

Les limites du contenu d’un article


Ne pas recopier ou accaparer le texte d’un autre.

Ce n’est pas parce qu’une oeuvre est placée sous licence libre qu’on peut se permettre de la publier sous son nom, en se contentant de faire un simple copier-coller et en changeant deux-trois mots de-ci de-là. Si vous avez lu un article intéressant qui aurait sa place sur dnat.be, il est simplement préférable de nous le signaler, toujours via email à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ; nous jugerons alors si sa reproduction est opportune.
S’il s’agit d’un texte en anglais (ou une autre langue), même topo. Et si vous vous sentez l’âme d’un(e) traducteur(trice), vous pourrez alors vous occuper de sa traduction

  • Ne pas tenir des propos injurieux, diffamatoires, homophobes, sexistes, trollesques ou contraires aux lois et plus particulièrement les lois liberticides en vigueur en Belgique. Si vous voulez par exemple exprimer vos griefs, évitez (là encore) la vulgarité, les propos racistes et les généralités qui ne veulent rien dire, du genre "les bougnouls dehors" !
  • Argumentez plutôt vos propos avec des faits précis, votre expérience par exemple, si celle-ci peut apporter des informations utiles à nos militants.
  • Être capable de fournir la source de toute affirmation qui pourrait porter à polémique. Si vous soutenez par exemple que la population carcérale est composée majoritairement d'individus d'une telle religion plutôt qu'une autre, il faut s’appuyer sur une étude chiffrée concrète, et pas uniquement sur des impressions ou des "on m’a dit que"...

La plume est maintenant dans votre camp


La tribune libre


 La tribune libre

Pour partager cette page, cliquez sur l'une des icônes ci-dessous

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to Twitter