Articles

l'actualité

Sommaire :

Les limites du contenu d’un article


Ne pas recopier ou accaparer le texte d’un autre.

Ce n’est pas parce qu’une oeuvre est placée sous licence libre qu’on peut se permettre de la publier sous son nom, en se contentant de faire un simple copier-coller et en changeant deux-trois mots de-ci de-là. Si vous avez lu un article intéressant qui aurait sa place sur dnat.be, il est simplement préférable de nous le signaler, toujours via email à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ; nous jugerons alors si sa reproduction est opportune.
S’il s’agit d’un texte en anglais (ou une autre langue), même topo. Et si vous vous sentez l’âme d’un(e) traducteur(trice), vous pourrez alors vous occuper de sa traduction

  • Ne pas tenir des propos injurieux, diffamatoires, homophobes, sexistes, trollesques ou contraires aux lois et plus particulièrement les lois liberticides en vigueur en Belgique. Si vous voulez par exemple exprimer vos griefs, évitez (là encore) la vulgarité, les propos racistes et les généralités qui ne veulent rien dire, du genre "les bougnouls dehors" !
  • Argumentez plutôt vos propos avec des faits précis, votre expérience par exemple, si celle-ci peut apporter des informations utiles à nos militants.
  • Être capable de fournir la source de toute affirmation qui pourrait porter à polémique. Si vous soutenez par exemple que la population carcérale est composée majoritairement d'individus d'une telle religion plutôt qu'une autre, il faut s’appuyer sur une étude chiffrée concrète, et pas uniquement sur des impressions ou des "on m’a dit que"...

La plume est maintenant dans votre camp


La tribune libre