Démocratie Nationale

Dossier Spécial


Les dossiers spéciaux de Démocratie Nationale ont pour vocation la RÉINFORMATION

Être Chrétien

NON

Introduction

"Chrétien" désigne souvent une personne religieuse ou avec des valeurs morales élevées. 

"Chrétien" correspond à HONNÊTETÉ, JUSTICE, MORALE, tout comme catholique ou orthodoxe.

Beaucoup se considèrent chrétien, parce que allant à l’église ou vivant dans une nation "chrétienne". Mais, aller à l’église ne fait pas un chrétien, pas plus qu’aller dans un garage ne fait un garagiste.

Par opposition, "pas très chrétien, pas très catholique, ou pas très orthodoxe" fait référence à une action pas conforme à la morale, douteuse...

Pour les chrétiens, Jésus est le fils de Dieu.

La vie de Jésus (naissance à Nazareth, crucifixion, résurrection… ) et de ses disciples ou apôtres, est retracée dans la Bible, qui rassemble les Évangiles dans l’Ancien et le Nouveau Testament.


Réaffirmons nos valeurs chrétiennes et protégeons-les

le Christianisme

le Christianisme

 est bien plus qu'une religion,

c'est le fondement de notre civilisation européenne

Définition


Chrétien

Un chrétien est une personne qui adhère aux doctrines et aux pratiques du christianisme, croit en la divinité de Jésus de Nazareth et suit son enseignement rapporté par les Évangiles.

Le mot "chrétien" provient du mot "Christ" ( "Khristos", traduction grecque du mot hébreu pour "Messie" c'est-à-dire la personne consacrée par le rite de l'onction).

Au centre de la foi chrétienne est la Bonne Nouvelle, selon laquelle l'humanité a espoir de rédemption à travers l'enseignement de Jésus-Christ, sa mort sur la croix et sa résurrection. Les chrétiens croient que Jésus est le Messie annoncé dans la Bible hébraïque. La plupart d'entre eux croient en la Trinité.

Les chrétiens sont divisés en trois grandes confessions :

  • les catholiques;
  • les orthodoxes;
  • les protestants.

Être chrétien

Près d’un tiers de la population mondiale est chrétien, soit 2,2 milliards de personnes, demeurant  "de loin", le premier groupe religieux au monde, devant les musulmans.

Les Chrétiens dans le monde

Selon une étude publiée par le Pew Forum (institut de recherche américain), le nombre de chrétiens dans le monde croît de manière constante mais leur répartition géographique a connu de profonds changements.

Ils constituent un tiers de la population mondiale, devant les musulmans. La moitié des 2,2 milliards de chrétiens recensés est catholique, 37 % sont protestants et 12 % orthodoxes.

La moitié des 2,2 milliards de chrétiens recensés par l’étude américaine est catholique. Parmi les autres confessions, 37 % sont protestants et 12 % orthodoxes.

Dix pays regroupent la moitié des catholiques dans le monde. Avec plus de 133 millions de baptisés, le Brésil représente à lui seul 12 % des catholiques dans le monde. Ce pays,  compte ainsi plus de chrétiens que l’Italie, la France et l’Espagne réunis. Suivent, loin derrière (96 millions de croyants), le Mexique, puis les Philippines (76 millions).

La France arrive en septième position, avec 38 millions de catholiques, deuxième pays européen derrière l’Italie. La Pologne et l’Espagne sont huitième et neuvième de ce classement établissant les pays comptant le plus grand nombre de catholiques.

10 % des chrétiens dans le monde forment des minorités dans leur pays

C’est l’Afrique qui enregistre la progression la plus impressionnante, puisque le nombre de chrétiens sur le continent noir a été multiplié par plus de 60, passant de 8 millions en 1910 à 516 millions en 2010. Hausse plus modeste, mais tout de même remarquable, ce chiffre a décuplé en Asie et dans le Pacifique, atteignant aujourd’hui 285 millions.

Avec 246 millions de croyants, c’est aux États-Unis, puis au Brésil (175 millions) qu’ils sont les plus nombreux. Troisième dans ce classement le Mexique compte plus de 107 millions de chrétiens, soit 95 % de sa population. En Chine, même si seulement 5 % de la population se dit chrétienne, les habitants de ce pays représentent tout de même 3,1 % des chrétiens dans le monde, soit 67 millions de personnes, loin devant l’Allemagne (58 millions) ou l’Éthiopie (52 millions). L’étude précise aussi que 10 % des chrétiens dans le monde forment des minorités dans leur pays.

Les Chrétiens dans le monde

L’Europe, qui regroupait très largement le plus grand nombre de chrétiens (66 %) au début du XXe siècle, fait désormais jeu égal avec l’Afrique subsaharienne.

Les deux continents réunissent chacun environ un quart des chrétiens dans le monde, alors que 37 % d’entre eux peuplent le continent américain, du Groënland au Cap Horn.

Les chercheurs du Pew Institute soulignent également que les chrétiens sont désormais établis très loin des lieux historiques où furent établies leurs confessions. Aussi les chrétiens ne constituent-ils plus que 4 % de la population d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, soit 13 millions de personnes. Autre exemple : le Nigeria compte désormais deux fois plus de protestants que l’Allemagne, où naquit la Réforme protestante.

Qu’est-ce qu’être chrétien ?

Les apôtres ont été appelés chrétiens ( "membre du parti de Christ" ) pour la première fois à Antioche au Ier siècle.

Être chrétien, c’est appartenir à la communauté chrétienne ou Église, adhérer aux doctrines et pratiques du christianisme, croire(avoir foi) en un dieu unique (monothéisme) et la divinité de Jésus-Christ, suivre l’enseignement retracé dans les Évangiles et avoir reçu le baptême (onction)

.Les Évangiles donnent deux commandements aux chrétiens :

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée"

et

"Tu aimeras ton prochain comme toi-même".

La chrétienté

Les premiers chrétiens furent persécutés par les romains : livrés aux fauves dans l’arène et les jeux du cirque, crucifiés, torturés en public

.L’empereur Constantin 1er donne naissance à la chrétienté, territoire où le christianismeest religion majoritaire.

Dans les premiers temps, l’expansion de la chrétienté suit les frontières de l’empire romain (Afrique du Nord les Berbères, Égypte, Nubie, Éthiopie). Puis, avec la progression de l’Islam, la chrétienté s’est repliée sur l’Europe.

Au Moyen Âge, l’ensemble des sociétés européennes est intégré dans la chrétienté et le titre de "Roi Très Chrétien" est attribué au Roi de France. Alors que le christianisme prône le pacifisme (amour et pardon), la chrétienté s’appuie sur le prosélytisme et l’hégémonie.

Les croisades

Les croisades sont des expéditions militaires bénies par le Pape et conduites par les monarques des royaumes chrétiens d’Europe pour la délivrance de la Terre sainte, la libération de Jérusalem et des autres sites sacrés du Moyen-Orient.

Elles furent lancées pour retrouver l'accès aux lieux de pèlerinages chrétiens en Terre Sainte, autorisés par les Arabes Abbassides, mais qu'interdirent les Turcs Seldjoukides en 1071 quand ils prirent Jérusalem aux Arabes.

La première croisade débute en 1095 (répondant aussi à une demande de l'empereur d'Orient inquiet de l'attitude des Turcs) avec des milliers de pèlerins piétons, pour réoccuper une partie des terres perdues lors de l'expansion arabe du ixe siècle, et ainsi rendre Jérusalem accessible au pèlerinage. Elle aboutit à la fondation des États latins d'Orient, dont la défense justifie les sept autres croisades principales, de 1147 à 1291, date de la perte des dernières positions latines en Orient. 

Croisades

Huit croisades se déroulent de 1095 à 1270.

carte des templiers

Réaffirmons nos valeurs chrétiennes et protégeons-les 


L’inquisition

L’Inquisition est une juridiction spécialisée, créée au XIIIe par l’Église pour combattre l’hérésie, en appliquant aux hérétiques des peines allant de peines spirituelles (prières, pénitences) à des amendes, la confiscation de tous les biens et la peine de mort. Elle conserve une image de violence, torture et arbitraire.

Les missionnaires

Le missionnaire va "porter la bonne parole" comme lui demandent les Évangiles.

A partir du XVIe, les missionnaires accompagnent les explorateurs et la colonisation portugaise et espagnole. Ils convertissent les populations indigènes sans expliquer le baptême ou les fondamentaux du christianisme.

Au XIXème, la concurrence est forte entre les missions catholiques et protestantes (Asie, Amérique du Nord et du Sud, Afrique, Australie), les missionnaires accompagnant les expéditions coloniales françaises et britanniques. Il s’agissait là encore de contrer la pénétration arabe.


Démocratie Nationale

COPYRIGHT © 2011 - 2018 - Démocratie Nationale / DNat.be - Tous droits réservés